Accueil>La start-up Bluedrop Medical, lauréate de l’URGO Mentorship Program

05 mars 2018

La start-up Bluedrop Medical, lauréate de l’URGO Mentorship Program

Le Groupe URGO a le plaisir d’annoncer ce jour le lauréat de son programme d’accompagnement de start-ups (URGO Mentorship Program), Bluedrop Medical, une start-up irlandaise qui développe un appareil connecté permettant de prédire l’apparition d’un ulcère du pied diabétique, une complication majeure du diabète.

 Le Groupe URGO a lancé en juin dernier ce programme d’accompagnement sur-mesure, avec pour objectif d’aider les start-ups dans le secteur des technologies médicales à multiplier leurs chances de réussite pour développer et commercialiser leurs innovations. Près de 50 start-ups françaises et européennes ont répondu à l’appel à candidature en 2017.

 

En octobre dernier, six start-ups présélectionnées ont présenté leur projet devant un jury d’experts lors d’un « Demo Day », à Paris. A l’issue de cette journée, trois start-ups innovantes ont été choisies pour une phase finale de « Give and Take » de trois mois, pendant laquelle les finalistes ont pu bénéficier d’un premier appui du Groupe URGO.

 

 

Pendant un an, le Groupe URGO apportera son appui à Bluedrop Medical sur les questions touchant au marketing, au business model, à la propriété intellectuelle, au passage du prototype au stade industriel (scale up), ou encore à l’accès et la mise sur le marché.

 

Une innovation majeure dans la prévention du DFU

L’innovation développée par Bluedrop Medical permettrait de prévenir des centaines de milliers d’amputations chaque année, grâce à un simple scan quotidien du pied du patient, réalisé par une balance connectée et analysé par un algorithme. Quelques secondes par jour suffiraient à détecter cette plaie chronique, qui est une des plus complexes à cicatriser.

Sur l’ulcère du pied diabétique

  • Entre 19 et 34% des patients diabétiques vont développer un ulcère de leur pied au cours de leur vie¹
  • Avec une amputation toutes les 20 secondes, le diabète est la première cause d’amputation dans le monde ²
  • Dans la population de patients diabétiques français, 9000 personnes sont concernées chaque année³
  • Après un geste chirurgical d’amputation, l’espérance de vie de ces patients n’excède pas 5 ans dans près de 70% des cas¹

 

Des chiffres alarmants qui traduisent un véritable enjeu de santé publique tant pour les patients, dont le pronostic vital peut être engagé, que pour les systèmes de santé qui doivent supporter les coûts.

Jusqu’à présent, il n’existait pas de traitement local ayant montré son efficacité dans la prise en charge de ces plaies, qui soit disponible pour tous les professionnels de santé, à l’hôpital comme en ville.

En 2018, la division médicale du Groupe, Urgo Medical, a franchi une étape majeure dans le traitement du DFU, en annonçant les résultats de son étude clinique EXPLORER, première étude à démontrer l’efficacité d’un pansement dans la cicatrisation de cette pathologie.

Cette étude a été publiée dans le LANCET Diabetes & Endocrinology, l’une des revues médicales et scientifiques les plus reconnues dans le monde.

 

References:

  1. Armstrong DG, Boulton AJM, Bus SA. Diabetic foot ulcers and their recurrence. N Engl J Med 2017; 376: 2367-75
  2. Whiting, D. R., Guariguata, L., Weil, C., and Shaw, J. 2011. “IDF Diabetes Atlas: Global Estimates of the Prevalence of Diabetes for 2011 and 2030.” Diabetes Res. Clin. Pract. 94 (3): 311-21.
  3. Rapport au ministre chargé de la Sécurité sociale et au Parlement sur l’évolution des charges et des produits de l’Assurance Maladie au titre de 2017 (loi du 13 août 2004). 7 juillet 2016. P.75).

partagez cet article :

sur twitter sur linkedin sur facebook sur mail

imprimez cet article :

imprimer